Dessins-Écriture

Joëlle Dautricourt

" Main ", encre de chine, 1979

© Joëlle Dautricourt All rights reserved

" Encres ", encre de chine, 1979

© Joëlle Dautricourt All rights reserved

Les Dessins-Écriture sont le revers d'un travail littéraire où la cursive explore, aux limites du lisible et du visible, la démesure du minuscule. De quelques mots répétés dans la continuité du trait de plume, le sens tout encombré d'encre se résout en figure. Il arrive que la main s'affole: vibrations en quête du son, au plus près du devenir, dans le passage de la trace où un souffle, une poussière, infléchissent le parcours de la plume. Les mots que forment nos lèvres sont d'abord des vibrations que nous imprimons à l'air. De même les mouvements du tracé, fréquences que l'encre dessine à nos yeux.

The Drawings-Writing are the reverse of a literary work where the cursive explores within the limits of legible and visible, the disproportion of minuscule. From some words reapeted in continuity with the stroke of quill, the meaning congested with ink resolves into figure. It occurs that the hand spins: vibrations in quest of sound, very near the flux, in the trace passage where a breath, a dust, curve the pen route. The words our lips form are foremost vibrations we print in the air. Likewise movements of line, frequencies ink draws for our eyes.


" Le Livre du Verre d'Eau ", encre de chine, 1979

© Joëlle Dautricourt

All rights reserved

" Violon ",

encre de chine, 1979

© Joëlle Dautricourt

All rights reserved

" Montagne-Eau ",

encre de chine, 1979

© Joëlle Dautricourt

All rights reserved

" Pierre 2 ", encre de chine, 1979

Collection Sackner Archive

© Joëlle Dautricourt All rights reserved

" Mer ", encre de chine, 1979

Dessin-écriture original à la plume sur papier 20 X 27,5 cm

Tirage photographique sur papier FineArt Ultrasmooth, 30 X 42 cm

Exemplaire n°1/5 : Collection particulière, France

© Joëlle Dautricourt All rights reserved





" La Main ", 1979

Dessin-écriture original à la plume et encre de chine sur papier,

Collage sur isorel découpé et peint à l'acrylique, 90 X 70 cm

Collection d'Art Contemporain de la Ville de Brétigny-sur-Orge

© Joëlle Dautricourt All rights reserved

Écritures

Graphies Notations Typographies

Exposition réalisée par Jérôme Peignot et Marc Dachy

Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques, rue Berryer, Paris, 1980

23 septembre – 2 novembre 1980

" Au même titre que l'écriture arabe ou chinoise, l'écriture romaine elle aussi, est un art. Du début du siècle à nos jours, l'écriture manuscrite, les notations musicales et nombre d'œuvres typographiques témoignent de la volonté de rendre au langage toute sa dimension plastique. Cette exposition le démontre : à ce prix seulement, un être s'identifie entièrement à ce qu'il exprime. "

" In the same way as the Arabic or Chinese writing, Roman writing, too, is an art. From the beginning of the century to the present day, handwriting, musical notations and a number of typographic works bear witness to the will to render to language all its plastic dimension. This exhibition demonstrates this : at this price only, a human being identifies himself entirely with what he expresses. "

Invitation à l'inauguration de l'exposition " Ecritures "

Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques

11 rue Berryer, 75008 Paris, le 23 septembre 1980

Extrait du compte-rendu de l'exposition " Ecritures "

in : Bulletin du Bibliophile, 1980, numéros 1 à 3, p.525

Présentation de l'exposition " Ecritures "

Graphies Notations Typographies

Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques

11 rue Berryer, Paris, 1980


À l'automne 1980, l’Hôtel Salomon de Rothschild accueillait dans ses murs au 11 rue Berryer la grande exposition "ECRITURES" conçue par Jérôme Peignot et Marc Dachy, qui rassemblait les œuvres de quatre-vingt-deux artistes – des avant-gardes historiques du livre et de la typographie aux explorateurs contemporains de la calligraphie et de la poésie visuelle. Un " Délire au pied de la lettre "... comme l'appelait la journaliste Geneviève Breerette dans l'article du Monde du 9 octobre 1980 qu'elle lui consacrait.

J'avais alors 24 ans et commençais ma recherche et mon expérimentation artistique sur la scripturalité, qui allait devenir le cheminement d'une vie. Jérôme Peignot avait vu ma première exposition intitulée "Fréquences manuscrites" à la Galerie Peinture Fraîche en février 1980. C'est lui qui m'invita à faire partie des quatre-vingt-deux artistes de l'écriture réunis pour cette fameuse exposition dans le cadre splendide et prestigieux de la Fondation nationale des Arts graphiques et plastiques qu'abritait maintenant l’Hôtel Salomon de Rothschild.

Joëlle Dautricourt, novembre 2017.